Chèque Carburant 100 euros : Pourrez-vous en bénéficier ?

Date:

Dans le contexte tendu actuel, le Président français Emmanuel Macron, invité au journal de 20 heures sur TF1 et France 2 le dimanche 24 septembre, a annoncé une aide de €100 destinée aux travailleurs les plus modestes. « Ce n’est pas un chèque, c’est un mécanisme qui sera limité aux travailleurs et qui ne dépassera pas ce qu’on appelle les cinq premiers déciles, soit les 50% de Français les plus pauvres », a précisé le Président. « On n’aide pas les ménages qui n’en ont pas besoin. »

Cette annonce rappelle une mesure similaire mise en place en janvier dernier. Elle permettait une remise de 10 centimes par litre pour un automobiliste moyen sur un an, soit environ 12 200 km par an avec un véhicule consommant environ 6,5 litres/100 km. Par ailleurs, Emmanuel Macron a abandonné l’idée d’autoriser les distributeurs à vendre à perte comme récemment annoncé par la Première ministre Elisabeth Borne.

Retour de l’indemnité carburant pour faire face à la flambée des prix à la pompe

Tous les Français ne pourront pas en bénéficier, mais Emmanuel Macron a quelque peu annoncé dimanche soir le retour de l’indemnité carburant que le gouvernement avait déjà mis en place il y a plusieurs mois pour faire face à l’envolée des prix à la pompe suite à la guerre en Ukraine. Face au refus des distributeurs de vendre leur carburant à perte pour aider les Français, le chef de l’État, qui était présent sur les journaux de TF1 et France 2, a d’abord demandé à nouveau aux distributeurs de vendre le carburant au prix coûtant par l’intermédiaire de sa Première ministre, Elisabeth Borne, qui devrait formuler cette demande à la profession cette semaine.

Une aide destinée aux ménages les plus modestes qui ont besoin de leur véhicule pour se rendre au travail

  • L’indemnité carburant proposée en janvier dernier concernait déjà 50% des ménages à faible revenu
  • Cette aide correspondait à un revenu fiscal annuel de référence par personne inférieur à 14 700 euros

Lors de son discours télévisé, le Président de la République a annoncé une nouvelle indemnité pouvant aller jusqu’à 100 euros pour les travailleurs français. Alors que les prix des carburants ne cessent de grimper depuis le début de l’été et face au refus catégorique des distributeurs de vendre à perte, Emmanuel Macron a annoncé ce dimanche, lors d’une interview aux journaux de TF1 et France 2, une nouvelle aide pour les citoyens français travaillant devant se déplacer. « J’ai demandé au gouvernement, dans le prochain budget, de continuer à soutenir les Français qui travaillent et qui ont besoin de se déplacer », a-t-il exprimé, ajoutant qu’il s’agissait d’un mécanisme qui devrait être limité aux travailleurs.

Une aide pour les 50% de ménages les plus modestes utilisant leur véhicule pour se rendre au travail

Concrètement, cette aide, semblable à celle déjà mise en place en début d’année, bénéficiera aux 50% de ménages les plus modestes qui ont recours à leur véhicule pour se rendre au travail.

Étant donné que la limite du cinquième décile correspond à un revenu fiscal annuel de référence par personne inférieur à 14 700 € (soit environ moins de 1314 € net par mois pour une personne seule), 3285 € net par mois pour un couple avec un enfant ou 5255 € net par mois pour un couple avec trois enfants. « C’est très limité mais bien plus pertinent », a déclaré le chef d’État, reconnaissant ainsi ne pas vouloir aider les ménages qui n’en ont pas besoin ni soutenir les déplacements de confort.

Il a assuré en outre : « Parce qu’au-delà de faire pression, on ne peut pas soumettre nos concitoyens qui ont besoin de transport pour travailler à des prix durablement élevés. » Cela signifie que chaque membre d’un couple modeste utilisant son véhicule pour se déplacer percevra cette indemnité pouvant atteindre 100 euros.

Une compensation maigre au regard du fait qu’actuellement une seule pleine tank coûte environ 100 euros avec l’essence à 2 euros par litre. Pour rappel, une aide similaire avait déjà été mise en place pour l’année 2022 mais versée en janvier 2023 et n’a bénéficié qu’à 4,3 millions de ménages avec un montant total de €430 Millions.

Les conditions pour bénéficier de cette aide

  • Fournir son numéro d’identification fiscale
  • Donner le numéro d’immatriculation du véhicule
  • Présenter une attestation d’assurance pour le véhicule
  • Établir une déclaration sur l’honneur certifiant que le véhicule est utilisé pour les trajets domicile-travail

Bien que cette aide ait été annoncée en grande pompe par le Président de la République fin septembre, elle ne sera pas versée avant 2024. Comme l’a indiqué le chef de l’État dans son discours, elle doit encore être intégrée au projet.

Julien Poirier
Julien Poirierhttps://www.radzone.org
Je suis Julien Poirier, passionné par l'actualité et le partage de conseils pratiques. À travers mon blog Radzone, je m'efforce de fournir des informations pertinentes et utiles pour éclairer et aider mes lecteurs dans leur quotidien. Mon objectif est de créer un espace où la curiosité et l'apprentissage se rencontrent, en abordant des sujets variés qui touchent à la vie de tous les jours.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

A lire aussi

TikTok Lite : Comment gagner de l’argent en regardant des vidéos TikTok ?

TikTok, le géant du réseau social, offre une nouvelle version légère de son application qui permet aux utilisateurs...

Les parfums préférés des Français révélés grâce à une IA

Une start-up française, Sensia, avec le soutien de la société Havas, s'est intéressée aux avis des consommateurs français...

One Piece x Burger King : une collaboration collector à ne pas manquer !

En partenariat avec Toei Animation et pour marquer le 25e anniversaire du manga à succès, One Piece, la...

Soldes d’hiver 2024 : dates officielles en France et Outre-Mer

Le début de l'année est marqué par un événement commercial très attendu, les soldes d'hiver 2024. Préparez-vous à...